PDA

View Full Version : EUR/USD en forte hausse dans le sillage des minutes de la Fed et de la décision de la



hesham1046
01-09-2016, 11:59 AM
Jeudi, l’EUR/USD se déplace en forte hausse. Les gains sont en partie dus à la publication des minutes d’hier, et en partie à la volatilité observée sur les marchés boursiers en Europe et en Asie.

Les minutes de la réunion de décembre publiés mercredi révèlent le climat d’appréhension généralisée parmi les membres de la Federal Reserve au moment de la décision historique que le mois dernier a conduit à la hausse des taux d’intérêt.

La décision d’augmenter les taux d’intérêt pour la première fois depuis 2009 a été prise à l’unanimité. Les minutes de la réunion de décembre, publiés hier, révèlent, cependant, que certains membres ont exprimé des préoccupations par rapport à la persistance d’un taux d’inflation en dessous de la cible de 2%.

Une faible inflation ainsi que le renforcement du dollar américain et le ralentissement de la croissance économique mondiale pourraient convaincre la Fed de ne pas introduire de nouvelles hausses d’impôts au cours du 2016.

Lors de la réunion des membres de la Fed ont exprimé “une certaine inquiétude par rapport aux lectures encore assez faibles sur l’inflation” en plus de “l’incertitude et la crainte au sein des prévisions d’inflation elle-même.”

L’EUR/USD a effectué un bref rallye après la publication des minutes, qui ont eu lieu au cours de la séance de jeudi.

L’EUR/USD a reçu du soutien jeudi quand les bourses de Shanghai et Shenzhen ont annoncé la suspension du nouveau mécanisme ” circuit breaker “, commencé pour la deuxième fois cette semaine. La décision a été prise dans le but d’augmenter la confiance chez les investisseurs sur le marché boursier chinois.

Quant aux autres données économiques, les commandes du secteur manufacturier en Allemagne ont dépassé les attentes, une hausse de 1,5% par rapport à une estimation de 0,1%. Les ventes au détail en Allemagne ont augmenté de seulement 0,2%, inférieur à l’estimation de 0,5%. Le chômage dans la zone euro se situe à 10,5%, supérieur à l’estimation de 10,7%.

Le GBP/USD a continué à perdre du soutien puisque les investisseurs ont réagi à l’effondrement des prix du pétrole et son impact sur l’économie du Royaume-Uni et à la date de la prochaine hausse des taux d’intérêt par la Banque d’Angleterre. La BoE va probablement s’abstenir d’augmenter ses taux à moins que l’inflation dépasse le niveau cible de 2%. En outre, les investisseurs sont préoccupés par la date du référendum qui décidera si le Royaume-Uni restera ou pas un membre de l’Union européenne.

Les contrats à terme de pétrole brut à échéance en février ont brisé le niveau psychologique des 35,00 $. Les graphiques montrent que le marché pourrait facilement chuter à 30,00 $ à court terme. L’offre excédentaire reste la principale préoccupation pour les traders.