PDA

View Full Version : Les actions de couverture courte et les ajustements des positions en vue des vacances



hesham1046
12-27-2015, 09:40 AM
Mardi les contrats à terme du pétrole brut léger à échéance en février se déplacent en direction latérale avec une tendance haussière; parallèlement, les investisseurs continuent à ajuster les positions en vue des vacances de Noël et du Nouvel An. Malgré une orientation légèrement haussière, les gains sont susceptibles d’être limitée, étant donné que l’année prochaine l’offre devrait probablement dépasser amplement la demande.

Selon Goldman Sachs, «le scénario le plus probable reste celui pour lequel les augmentations de réserves de pétrole dans le complexe resteront proches de la capacité de stockage, malgré la marge de manœuvre se soit réduit encore une fois.”

Goldman Sachs poursuit en affirmant que le déséquilibre plus élevé que prévu de 1,5 millions de barils par jour de ce trimestre sera probablement prolongé jusqu’à le mi-2016 en raison des températures tempérées qui semblent prêtes à peser sur la demande.

Selon une autre source, Energy Aspects, le marché trouvera un nouvel équilibre à la fin de l’année prochaine, mais le rythme de retrait des stocks dépendra des niveaux de production des pays de l’OPEP.

Le rapport hebdomadaire sur le pétrole attendu demain publié par l’agence d’information énergétique devrait indiquer une augmentation des stocks de 2,0 millions de barils.

Sur Comex, après un rallye de deux jours les contrats à terme sur l’or à échéance en février se déplacent en direction latérale tendant à la baisse. Le marché devrait continuer à consolider jusqu’à la fin de l’année, avec les traders qui ajustent leurs positions pour les adapter au momentum baissier du dollar américain et de l’incertitude concernant le moment de la prochaine hausse des taux d’intérêt.

L’EUR/USD continue de consolider alors que le GBP/USD atteint les plus bas hebdomadaires; ce dernier est une réaction mitigée aux données sur le PIB américain qu’au troisième trimestre enregistre une augmentation de 2% par an, légèrement plus élevé par rapport au 1,9% prévu, mais inférieure au 2,1% de l’année dernière.

Un rapport privé montre pour le mois de novembre, une baisse des ventes de logements existants à 10,5%, la plus forte contraction depuis juillet 2010. Les traders prévoyaient une lecture de 5,32 millions contre 4,76 millions réellement enregistrés.

L’EUR/USD a également reçu le soutien de l’issue des consultations du fin de semaine en Espagne, mettant potentiellement en danger les réformes économiques de la quatrième plus grande économie de la zone euro.

Mercredi les investisseurs auront la possibilité de réagir aux dernières données sur le PIB définitif du Royaume-Uni. En outre, aux États-Unis sera publié le rapport sur les biens durables, sur les dépenses personnelles et sur la vente de nouvelles maisons.