PDA

View Full Version : Métaux précieux, analyse fondamentale pour le 30 novembre 2015 – Or, argent, platine,



hesham1046
11-28-2015, 12:01 PM
Analyses et Recommandations:
L’or a perdu en peu plus de 6$ et se négocie à 1063,80 car les traders se préparent à une diminution des taux par le FOMC en quelques semaines. L’argent perd 108 points à 14,050 suivant l’inclination de l’or. En effet la FED augmentera les taux d’intérêt en décembre, les prix des métaux précieux, qui ne sont pas impactés directement par les taux, pourrait se retirer. C’est le motif principal derrière la chute actuelle des produits fondamentaux en général, spécialement pour l’or.

Les données publiées le 25 novembre incluent la demande d’allocations chômage, qui étaient à un chiffre beaucoup mieux que ce qui avait été prévu. Les attentes étaient de 273 000 chômeurs, et le chiffre réel atteint à 260 000. Ce nombre est aussi mieux que les chiffres précédents.

La production manufacturière a augmenté bien au-dessus des attentes des économistes en octobre, et les plans d’investissement des entreprises américaines ont bondi. Étonnamment les données sur les commandes restent positives et stimulent les marchés, en donnant un coup de pouce au dollar américain, tirant ainsi l’or vers le bas.

Au troisième trimestre, l’achat d’or en Inde, le plus grand consommateur au monde, est susceptible de tomber à son plus bas niveau depuis huit ans, blessé par la baisse de demande d’investissement et des sécheresses successives qui ont réduit le revenue de millions d’agriculteurs.

L ‘or se stabilise sur la pression du dollar qui rebondit après les données économiques américaines qui alimentent la possibilité d’une hausse des taux d’intérêt par la FED le mois prochain.

Mais l’inconvénient a été couvert par la demande de vente au détail émergent par la tension entre la Turquie et la Russie. La Turquie a abattu un avion russe près de la frontière syrienne, mardi, en disant que l’avion avait violé son espace aérien, dans l’un des plus graves affrontements publiquement reconnus entre un pays membre de l’OTAN et la Russie depuis presque un demi-siècle.